Membre écrasé : que faire ?

L'écrasement d'un membre survient généralement lors d'un accident.

 

Degrés de gravité 

URGENCE NECESSITANT L'APPEL DES SECOURS (SAMU, POMPIERS).

Au-delà de la lésion du membre lui-même, le principal danger de l'écrasement est le risque d'un arrêt cardiaque brutal au moment où le membre est libéré de ce qui l’écrase.

En effet, le muscle écrasé est privé d'oxygène et il produit des déchets, de la myoglobine et des enzymes suite à l'éclatement des cellules musculaires. Ces substances s’accumulent puis passent dans la circulation sanguine dès que le membre est dégagé : elles provoquent alors un arrêt cardiaque ou un état de choc.
Ce risque augmente avec le temps.

 

Que faire ? 

SI L'ACCIDENT A EU LIEU IL Y A MOINS DE 30 MINUTES :

  • tenter de dégager la victime
     
  • la mettre en sécurité
     
  • immobiliser le membre blessé
     
  • appeler les secours

 

SI L'ACCIDENT A EU LIEU IL Y A PLUS DE 30 MINUTES :

  • ne pas tenter de dégager la victime : ceci doit être fait sous le contrôle d'un médecin réanimateur
     
  • appeler les secours

 

SI L'ACCIDENT A EU LIEU EN MILIEU ISOLÉ :

  • poser un garrot serré à la racine du membre écrasé et noter l'heure de pose du garrot sur la victime
     
  • enlever la charge
     
  • faire une injection de cortisone (trousse de secours)
     
  • desserrer le garrot petit à petit, quelques secondes au début puis allonger progressivement la période. Arrêter immédiatement en cas de perte de conscience.

 

Aucun commentaire pour "Membre écrasé : que faire ?"

Commentez l'article "Membre écrasé : que faire ?"

Exprimez vous !