Portrait de tata-grace

Je n’oublierais jamais ces paroles sages d’une forumeuses sur un forum d’infertilité qui m’a marqué à vie et qui me pousse aujourdhui à raconter mon histoire de recherche bb avec vous, en an1, avec mon compagnon, nous nous sommes lancés dans l’aventure pour avoir notre premier enfant, hum j’ai toujours adoré les enfants, déjà que les poupées avaient tjrs été mes jouets favoris à noel , j’avais 28 an à cette epoque pas trop lointaine tout de meme, et très rapidement on s’est aperçu que j’étais de en mal réglée et pas de bb

Portrait de tata-grace
J'aime 0

C’est fou que parler de l’infertilité est devenu presque banal de nos jours, et pourtant com je le disais haut en hommage à cette forumeuse, tout le monde a droit au bonheur, eh oui !!! alors les exame réalisés très rapidement ont révélé une insuffisanc ovarienn bien severe, qu’est ce qe c’est encore cett histoire se demandait mon mari tout aussi étonné qe moi, et la gyncologue a été tr claire, nous avions 3 eventuealité a adopter uoi, soit le don d’ovocytes, l’adoption ou alors pour finir une vie sans gosse !!

Portrait de abralise
J'aime 0

Bonsoir tata grace j’espère que tu essaie d’aller bien. Qu’est ce que tu auras encore à nous raconter de triste j’imagine. Mais si tu as connaissance de ces trois éventualités c’est déjà une bonne avancée. Car en ce qui me concerne, après mes échecs de fiv. Les seules possibilités dont notre gygy nous avait parlées sont l’adoption ou être famille d’accueil. On ne nous a même pas parlé de la possibilité de recourir au don d’ovules. Pourtant plutard j’en ai entendu parler et j’ai compris que c’était la solution qui me conviendrait le mieux.

Portrait de tata-grace
J'aime 0

alors ma vie s’est effondrée, les filles je dis bien effondrée et j’en suis heureuse de parler de cela aujoirdhui, car pour dire vrai j’étais loin d’imaginer à cette epoque là qe bcp de femmes vivaient le meme calvaire qe moi, vos témoignages ici m’ont fait comprendre que ce mal est présent depuis ici chez nous et la plupart d’entre nus font recours à des structures etrangeres pour s’en sortir, honnement je l’ignorais à cette epoque, encore pour biotexcom dont la plupart salue le bonheur qu’elles ont pu trouver de ce coté suite à leurs difficultés de conception, de pma, de fivdo ou meme de gpa !

Portrait de nunoa
J'aime 0

Salut tata grâce et bienvenue. Ça me rappelle lorsque j’ai eu mon problème. Je n’avais même pas le courage d’en parler. Mais avec le temps j’ai senti que j’étouffais à force de ne pas trouver une personne qui me comprenne. Ma famille essayait tant bien que mal de me réconforter. Mais je cherchai désespérément quelqu’un qui avait vécu la même chose ou presque que moi. C’est ici que j’ai eu ce réconfort et j’en suis reconnaissante.

Portrait de bambis
J'aime 0

bien sur bien sur! il y a vraiment de koi etre effondrée, et je peux et rassurer que personne ici ne saurait ne pas te comprendre, le fait d'en parler libère enormement je peux te le garantir, la preuve en est que tu as fini par avoir le courage de t'ouvrir aux otres ici et c'est d'ailleurs le cas pour certaines d'entre nous aussi, pour dire vrai tu n'as pas à regretter le fait de n'avoir pas été au courant de l'existence de biotex à ce moment là, c'est pas de ta faute et tu n'as pas du mouron à te faire à ce sujet, quoi qu'il en soit ne dit-on pas que mieux vaut tard que jamais???? l'essentiel est sauf ma puce! kisssssssss

Portrait de louloute75
J'aime 0

bonjourr ma grande, je suis un pti peu nouvelle sur le site un peu comme toi, mais j’avoue que moi aussi j’ai été surprise de decouvrir les multiples mésaventures des autres fmmes ici pour parvenir à tenir enfin un bebe qui est le leur dans leurs bras, effectivement comme tu le dis tout le monde a bien droit ua bonheur et c’est bien pour ça que j’ai tjrs été opposée à l politique de pma de notre pays quant au don d’obocyte qui traine tellement le pas et surtout au sujet de la gestation pour autrui qui pousse bcp ici à casser leur tirelire pour trouver le sourire à l’étranger, dis moi qe c’est t-il passé pour ton cas stp

Portrait de tata-grace
J'aime 0

ah ça ! tu peux le dire hein ma puce, autant te dire tout de suite qe je ne comprenais pas pourquoi la nature était si cruelle avec moi alors que je ne fume pas, ne bois pas….et que je voyais un nombre incalculable de femmes autour de moi en train d’admirer leur ventre rebondi….Ca a été terrible pour moi at surtout pour mon mari qui par moment se perdait à reflechir pendant de longues heures sur le desastre qui nous arrive, ah oui oui !!! et si donc tt le monde a droit au bonheur, comment se fait-il alors que notre couple n’en soyons pas bénéficiaire bon sang ????????

Portrait de mimichou
J'aime 0

C’est normal que vous soyiez autant chagrinés. Mais avec l’avancé de la PMA de nos jour, il n’y a pas vraiment de quoi l’être tant. C’est vrai que quand ça nous tombe dessus de prime à bord c’est un désastre. Ce sont des choses qui détruisent les couples. Lorsque l’amour n’est pas solide et c’est dommage. J’espère que c’est bien fini pour toi ma chère. Le pire c’est d’envier les autres couples, c’est un sentiment naturel mais il faut combattre l’envie.

Portrait de bambis
J'aime 0

helas helas 3 fois helas ma grande, tu sais la vie ne nous reserve pas toujours ce qu'on mérit hein, sinon comment comprendre que malgré ta tres bonne hygiene de vie, tu ne soit pas en mesure d'avoir un enfant qui comme l'une des choses les evidentes qui puisse etre pour une femme, tu ne fume ni ne boit comme tu le dis, mais la réalité était toujours triste que de voir autour de toi des copines qui à tout moment avaient leur bidou qui prenait du volume et dire meme que parfois d'autres s'en séparent très legerement! mais tu sais dans la vie toutes les portes en peuvent pas nous etre fermées au meme moment, voilà qu'avece l'appui de ton mari tu as pu trouver une autre voie de sortie pour ta pma

Portrait de tata-grace
J'aime 0

je ne vais pas etre très explicite tu sais, mais ma gynécologue nous avait pris un rendez vous avec le centre de procreation medicalemen assistée de la ville et ce pour un délai 3 mois, et
2 jrs avant mon fameux rendez vous, j’ai fait une ppds car je psychotais crois moi, et j’avais besoin de couper la tête à mon fantasme d’une grossesse naturelle mon dieu,
comme koi je m’en suis pris au biologiste, en lui disant qu’ils avaient mélangé ma pds et celle d’une autre….mais non, hahahaha ça doit vous faire rigoler ça n’est ce pas ???? à dir vrai je perdai déjà un pe la tete

Portrait de anessa
J'aime 0

oh là ma puce !!!! tu me donnes les frissons rien ka te lir là, en de ça j’en ai la chai de poul, en principe tu avais fait ce kil fallé, en partant dans un centre de procré medicalemn assistée te en voyant une gygy, normalement ça devrait aller , di smoi tu as parlé de pds, à koi voulais tu faire allusion stp ???? les resultats des examens ont revélé koi stp, dis nous en un peu tu veux ????que ça fait de la peine de voir une femme souffrir autant simplement pour avoir un bb, et pourtant d’autres femmes sont maman meme juste au détour d’un pti bisou

Portrait de tata-grace
J'aime 0

tu ne fais pas si bien de le dire ma puce, avoir un bb chez d’autres enfants est la chose la banale qui puisse etre pour une femme, c’était donc notre miracle de noel j’ai envi de dire, j’avais vécu une grossesse tout à fait normale pour cette fois il faut le dire, ma gynéco n’en revenait pas….et en aout de l’année suivante, nous sommes donc devenus parents d’une petite fille, je pensais qu’en ayant eu 1 enfant naturel je me sentirais chanceuse et moins exigeante avec dame nature, je voulais laisser ma place aux autres en pma les filles !

Portrait de angeana
J'aime 0

Coucou, alors tu as déjà une fille que tu as eue de manière naturelle ? C’est déjà une bonne chose. C’est un peu comme moi, ma première fille je l’ai eu comme une lettre à la poste. C’est au moment de chercher le bb2 que tout a bloqué. Ça été une évidence pour moi de recourir à la fiv do. Je n’ai même pas hésité ne serait ce qu’un tout petit peu. La preuve, depuis que j’ai eu ma 2ème fille par don d’ovo, j e ne regrette rien.

Portrait de tata-grace
J'aime 0

Mais les mois passaient et l’envie d’un deuzieme enfant était de en présente, alors j’ai refait des exame et rencontré un spécialiste de le ville en janvier ade l’année d’après, et je dois vous avouer qe pour dire vrai Il n’vait pas compris…..pourquoi on ne se contentait pas de notre fille? Il avait mis en place un ce kel appelait un ths pour améliorer ma vie quotidienne et éviter l’ensembl des désagréments liés à la ménopause précoce, meme si je dois dire qu’à mon age à ce moment là il y avait pas vraiment à rougir ou craindre la menopause

Portrait de louloute75
J'aime 0

Oh lala !!!!! je dois reconnaitre qe je t’avais tres mal saisi des le debut, car j’avais cru comprendre que tu ne parvenais pas à concevoir, et de la meme manière que tu suivais un traitement de pma pour essayer de t’en sortit, bref je suis super contente pour toi si toi au moins tu avais eu la chance de t’en sortir avec bb, du coup je te comprend mieux et surtotu le fait qe tu veuilles aller vers mla tentative de bbé 2, bah c’est toujours super super d’avoir une famille grande tu sais !!!!! la suite aura été toujours heureuse ???

Portrait de tata-grace
J'aime 0

Pas vraiment tu semble le croire ma puce, la première aura été heureuse à ce moment là, mais pour la suite huum, mais pour le don, j’avai eu le droit à « vous avez le temps, revenez dans 4 ans, à ce moment là on vous inscrira sur liste d’attente, mais attention, avec un enfant, vous n’êtes pas prioritaires » putain de merde c’était totalement incroyable et effroyable pour moi et mon homme, quoi ?????? 4 an spour un don d’ovocytes ???? c’est quelle histoire de fou ça bon sang !!!!!

Portrait de rorol
J'aime 0

4 ans pour avoir un don d’ovules ? C’est insupportable, moi je ne pourrais pas supporter autant de temps. Pourquoi c’est si long ici, est ce que ce n’est que le problème d’insuffisance des donneuses ? Et pendant les 4 ans qu’est ce que tu peux bien faire ? Entre temps une autre complication peut même survenir. Or on dit de battre le fer quand il est encore chaud. Moi perso, je ne pourrais attendre tant de temps je vous avoue.

Portrait de tata-grace
J'aime 0

On s’est senti très mal avec mon compagnon, nous avions été jugés dans notre envie d’être parents, comme si nous étions égoïstes et comme si notre envie n’était pas justifiée du fait de notre fille, ouuuuuuuuuuf c’est koi cette histoire à la fin ?? nous avons fait les calculs, j’avais presque 31 ans, si j’avais du suivre ses conseils, je m’inscrivais sur liste d’attente à 35 ans, pas prioritaire donc un premier transfert vers mes 39 ans (et on ne parle pas du risque d’échec)!!!!! Hahahaa vous voyez donc combien et pourkoi les cliniques comme biotecom sont si sollicitées n’est ce pas ?

Portrait de missyreal
J'aime 0

Il y’a vraiment de quoi ces cliniques soient sollicitées. Et puis c’est quoi cette histoire où vous êtes jugés parce que vous souhaitez avoir un 2ème enfant. C’est quoi leur problème, pourtant dans leur foyer c’est pareil mais dans le silence. Moi j’ai toujours voulu avoir ieurs enfants. Un enfant est mieux avec des frères et sœurs je trouve. Je le sais pour avoir eu des frères et sœurs. C’est une grande joie et un grand épanouissement.

Portrait de logane
J'aime 0

cette histoire de limite d'age m'ulcère de en quand j'entends ça, et puis tout compte fait compte tu le dis missyreal, de quoi se melent-ils à la fin? avoir ce genre de jugement à l'endroit des autres me semble tout de meme malsain et à la limite pas du tout courtois, chacn ets libre de définir le bonheur de sa famille comme il l'entend je crois bienquoi de normal que de désirer avoir un autre enfant, heureusement qu'après tout , malgré ces misères que certaines structures donnent aux patientes meme involontairement, d'autres s'en soucient et tout benef pour nous! portez vous bien les filles

Portrait de patpatrol
J'aime 0

Je suis d’accord avec toi Missyreal. Parfois c’est même le regard des autres qui font à beaucoup passer à côté de leur bonheur. Chez certaines on décourage de recourir en PMA sous prétexte qu’elles sont célibataires. Chez d’autres on décourage de recourir au don d’ovules. Sous prétexte qu’il s’agira des gènes d’une autre personne. A chacun de savoir ce qui le rendra heureux dans la mesure du possible et du normal. Bref il faut avoir de la personnalité et ne pas se laisser influencer surtout lorsqu’on a vérifié les contours.

Portrait de tata-grace
J'aime 0

alors donc germaine, en juillet, nous avons rencontré un autre spécialiste , et fire qu’à cette epoque je ne connaissait rien de l’existence de le clinique de kiev ,, j’aurais pas perdu autant de mon temp à tourner en bourrique tte la journée, nous somes donc allés sur Tours cette fois. Ce spécialiste je lui en suis reconnaissant pour sa franchise car lui nous a compris mais nous a confirmé qu’en France, vu les délais d’attente liés à la pénurie de donneuse, il ne fallait pas espérer… c’était tout dire koi !!!!!

Portrait de logane
J'aime 0

cette histoire ne me semble pas totalement étrangere grace, il est courant de rencontrer des femmes qui décues de ne pas voir les choses bouger comme elles veulent, faire tot de changer de spécialiste et aller vers une autre gynecologue, je ne sais pas si c'est souvent une bonne idée de procéder de la sorte, mais ça cache parfois une sorte d'incompétence de certaines gygy pas toujours rompues à la tache ou à l'expérience de la pratique de procréation medicalement assistée, je suis tout de meme ravie que ce nvo spécialiste ait eu la gentilles de te dire la vérité comme quoi tes chances de réussite sont réduites,

Portrait de anounou
J'aime 0

il y a vraiment de koi lui etre reconnaissante, ça ne court pas les rues tous les jours de voir un spécialite de pma en France te dire que les chances sont réduites ou voir meme que c’etst impossible d’avoir un enfant ici chez nou dans ces conditions là, d’ordinaire il est mem interdit aux medecins de recommander une patiente dans une autre clinique interessante que ce que celles qui presentes ici chez nous, purèèe, et c’ets cet orgueil ki nous fait etre parmi les derniers, du vrai n’importe koi

Portrait de tata-grace
J'aime 0

tu le dis si bien, vraiment du tres n’importe quoi, alors il comprenait parfaitement qu’on voulait limiter l’écart d’âge entre les enfants et nous a parlé de l’étranger. Il ne nous a pas vendu de clinique, nous expliquant que les taux de réussite étaient similaires et que le choix relevait surtout de notre ressenti et du qu’on pouvait lier avec notre interlocuteur. Il nous avait prescrit notre 100% stérilité et a accepté de nous remplir toute la documentation nécessaire, vraiment super sympa ce monsieur, trop bien !!!!

Pages

Participez au sujet "Témoignage d’un don d’ovocytes fait à kiev"