Portrait de jessica40

Salut à toutes. Certaines ont dû faire une fiv do à la suite d'une IOP, sans connaître réellement de quoi il s'agit. L'insuffisance ovarienne prématurée (IOP) se définit par une forme extrême de perte folliculaire. On observe cliniquement une absence de cycle menstruel avec une aménorrhée survenant avant l'âge de 40ans. On constate également une carence en œstrogènes et en conséquence une élévation des taux d'hormones. C'est en quelques sortes une ménopause précoce. Dans ces cas il est conseillé de faire une fiv do car les chances en fiv classiques sont moindres. J'aimerais en discuter avec celles qui ont eu ce cas et qui ont ou veulent avoir recours à une fiv do. Moi j'ai eu ce cas et j'ai réussi à tomber enceinte dans une clinique en Ukraine.

Portrait de louloute75
J'aime 0

Bonjour Jessica comment tu vas, ah oui depuis que j'ai eu mon insuffisance ovarienne, je suis attentive à toute question d'infertilité, car tout le monde a droit au bonheur, et qui est la maternité pour une femme, j'ai la soeur de ma collègue qui justement souffre d'une insuffisance ovarienne prématurée, elle est très dubitative pour l'étranger, je pense que je vais l'inscrire à ce forum pour échanger avec ton expérience, elle aussi tout comme moi auparavant a déjà fait ieurs FIV classiques ici sans suite

Portrait de vanesset
J'aime 0

Bonjour à toi Louloute comment tu vas, tu fais là un témoignage très édifiant tu sais, on devient toutes beaucoup attentives aux questions comme l'infertilité dès lors qu'on en a été victime, il faut l'avoir vécu pour comprendre, ta collegue perd du temps pour rien en essayant des fiv classiques ou icsi, ses ovaires ne sont pas de bonne qualité et par conséquent le don d'ovocytes est incontournable, c'est les petits détails qui font la différence, et ça nos médecins ne disent jamais assez aux patients, il a fallu que nous partions à l'étranger subir nos fivdo pour que d'autres médecins étrangers nous l'apprennent,

Portrait de lorie67
J'aime 0

Salut Jessica. Où en est tu à présent ? J'espère que tu supportes la pression en ce moment et que tu essayes de te changer un peu les idées afin d'éviter la dépression. Je pense qu'il n'ya même de quoi être anxieuse puisque tu es déjà sur un bon forum. Moi même j'ai trouvé la solution ici. Je te propose le centre de reproduction humaine en Ukraine. Cette clinique biotex, je l'ai connais un peu grâce à des témoignages et à des documentaires que j'ai vu sur le net ensuite les filles m'en ont parlé. Plusieurs femmes ont réussis dans cette clinique. C'est autant génial qu'ils ai un bureau à Bruxelles. Vu ma proximité avec la France, tu n'auras pas de mal à aller te recueillir à la source. Evite les agences qui servent d'intermédiaire. Je te souhaite bonne chance ma grande.

Portrait de emeraude88
J'aime 0

Salut Jessica, je me rappelle bien que ma belle sœur avait souffert d'une IOP et il fallait faire recours à une FIV avec don d'ovocytes. On lui avait conseillé une très bonne Clinique du nom de BIOTEXCOM. C’est une Clinique de très bonne qualité située à Kiev (Ukraine).Avant d’y aller, ma belle sœur s’est bien renseignée là-dessus. Ce centre propose des soins d’assistance médicale à la procréation aux couples infertiles et tient le premier rang parmi les centres de médecine de la reproduction spécialisés dans le domaine du traitement de l’infertilité. Il dispose des technologies modernes de PMA (FIV, ICSI, FIV avec don d’ovocytes, GPA) et du personnel performant pour pallier les problèmes de stérilité. Voilà ma chère Jessica je recommande aussi cette très bonne Clinique qui a fait d’elle une mère heureuse, épanouie et fière de l'être.

Portrait de louloute75
J'aime 0

Hum je constate que ce phénomène d'insuffisance ovarienne précoce fait des ravages un peu partout, c'est fou le nombre de cas qui sont annoncés depuis quelques temps, je suis un groupe des femmes ayant connu la PMA, et chaque jour un nouveau cas de IOP est dénoncée, il faut vraiment que l'Etat prenne ce problème à bras le corps, une chance inouie pour nous que l'Ukraine nous offre ces solutions de traitements PMA, J'ai appris qu'ils sont hyper sollicités actuellement par les femmes asiatiques, vu leur succès!

Portrait de lorie67
J'aime 0

j'espère que tu n'es pas trop anxieuse en ce moment vu que ta tu attends les résultats de tes examens. En fait sa fait combien de temps que t'a eu ton iac? Je demande pour savoir si ta fiv sera différente et que le résultat définitif n'aura aucun rapport avec les problèmes que t'a eu avant. Concernant la clinique donc parlais Jessica, je peux confirmer pour les prix. Mais concernant les chances de réussite, je reste septique. En tout cas comme vous l'avez si bien dit, l'essentiel dans toutes ces cliniques c'est de réussir à tomber enceinte. J'en profite pour souhaiter la bienvenue à Jeanne dans cette discussion. Où en es tu déjà ?

Portrait de vanesset
J'aime 0

Emeraude comment vas tu, moi j'aime à dire que l'insuffisance ovarienne prématurée peut arriver à n'importe quelle femme après son adolescence, ou même tard jusqu'à sa ménaupose, il est donc incompréhensible que notre système de santé soit encore si dure dans le traitement de cette pathologie, trop de restrictions et la législation rude, c'est pour celà que nos filles sont contraintes de partir à l'étranger, car d'autres centres de pma proposent des services de qualité et sont à l'écoute, c'est le cas de cette clinique ukrainienne Biotex dont tout le monde parle aujourd'hui avec tant de fierté et satisfaction,

Portrait de jessica40
J'aime 0

Ooh la la la, ma chère Lucie je suis vraiment désolé de se qui t'arrive. En effet la grossesse biochimique est une fausse grossesse. Mais je pense qu'il faudra faire une échographie pour confirmer cela. Pourtant tu avais un très bon taux 2jours avant. Je ne sais pas pourquoi en un laps de temps ça a pût chuter de 110 à 25. Et les pertes marrons étaient assez révélatrice d'une future grossesse. Mais ne te lamante pas encore ma chère. Attend les résultats de l'échographie d'abord. Beaucoup de courage ma grande, soit forte.

Portrait de lorie67
J'aime 0

Bonjour à toutes. Félicitation pour ta réussite Olga, c'est vraiment super. Jess où est-ce que tu compte être suivi? Je comprend mieux pourquoi beaucoup vont en Ukraine. J'étais un peu perdu car je ne connaissais que l'Espagne dans ce domaine. La question du prix est vraiment primordiale, ce c'est pas évident pour tout le monde de payer chère pour la procédure. J'ai appris qu'aux États-Unis c'est encore pire. Maintenant reste à savoir si le suivi médical est acceptable dans cette clinique. Vous savez on a toujours idée que quand c'est moins chère c'est pas efficace. Je me demande si c'est pas le cas dans ces cliniques ukrainienne.

Portrait de lucie56
J'aime 0

Ça fait un bail qu'on ne s'était pas écrit. J'étais super occupé à collecter les info concernant les cliniques à l'étranger pour le do. Et toi où en est tu à présent ? Ton mari a t'il finalement obtenus les résultats que vous attendiez? J'espère que s'était positif afin que tu commence au vite. C'est déjà bien que tu ai trouvé une clinique où tu ira. De mon coté j'ai décidé d'attendre le début de l'année pour accélérer mes recherches et commencer le processus. Je pense que j'ai assez perdu de temps comme. D'ici là porte toi bien ma chère.

Portrait de olga80
J'aime 0

Cc Anna . Je viens de faire mon transfert. J'attends le 14eme jour pour faire le test béta-HCG. Ça sera sûrement en fin de semaine prochaine. On m'a transféré 2blastos de 5jours. J'espère fortement que l'un d'eux s'accroche. Bien des choses à toi Anna et bonne continuation.

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Bonjour les filles. En effet c'est à biotexcom que j'ai eu ma fiv do. Au départ je ne savais pas se qu'on entendait par IOP. Je ne pouvais pas imaginer qu'on puisse me parler de ménopause à un si jeune âge. J'ai donc chercher à comprendre de quoi il s'agissait réellement. Mais ça c'était bien sûr après ma fiv do. Je n'avais pas le morale à faire un cours de biologie à ce moment. Lool. Heureusement la pma existe aujourd'hui. Tous c'était alors très bien passé pour moi.

Portrait de louloute75
J'aime 0

L'insuffisance ovarienne quelle "saleté" j'ai envie de dire, c'est ce que m'a dit ma gygy le jour qu'elle me donnait les examens de mon test de fertilité. c'est vrai que la mienne n'était ps précoce, mais le verdict était le même, impossible pour moi de procréer naturellement, la solution restait le don d'ovocytes, c'est encore 2 fois triste lorsque ça concerne une jeune fille à peine sortie de l'adolescence. ma joie est d'être allée à l'étranger pour trouver une donneuse, et j'en suis fière aujourd'hui

Portrait de vanesset
J'aime 0

salut sylvie comment tu vas, ah toi aussi tu fais une fivdo à kiev? waouuuh je ne pouvais pas imaginer que cette clinique était tant connue, je comprend donc pourquoi on dit souvent que vos bonnes oeuvres vous précèdent, regarde comment chacune est fière d'en témoigner ici, t u sais il y a pas d'âge pour une IOP comme je le disais haut hein, la nature est si changeant aujourd'hui, avec ce dont nous nous alimentons, tout est chimique, cela a forcément une influence sur notre santé, loool tu n'avais pas le moral à faire un cours de biologie? je suis morte de rire, ça rencoie simplement à une mauvaise qualité des ovaires, avec la conséquence d'infertilité, le don d'ovocytes dans ce cas reste donc la solution incontournable!

Portrait de sylvie34
J'aime 0

Salut les filles. C'est incompréhensible mais vrai. Quand la réserve ovarienne est basse à un âge relativement jeune on commence à présenter des signes de ménopause. J'ai une amie qui a eu ce cas à 31ans. Elle a fait ieurs fiv en France mais sans succès. Vus que quand la réserve est basse même la qualité ovarienne n'est bonne. Elle a fait une fiv do à l'étranger est ça lui a réussit. Elle a accouché le mois dernier. Bonne journée à toutes.

Portrait de louloute75
J'aime 0

Sylvie la leçon que j'ai retenu de cette épreuve, est de faire vérifier après 20 ans sa réserve ovarienne constamment, de vérifier aussi la qualité de ses ovaires, en un mot il faut faire un peu de prévention et anticiper, car je peux rassurer toutes celles qui n'ont pas encore connu la douleur de l'infertilité que, c'est une épreuve très très triste povant conduire à la déprime et au suicide parfois. mais bon la chance qu'on aujourd'hui est cette passerelle que nous offre la clinique de Kiev pour braver cette barrière et avoir un enfant,

Portrait de vanesset
J'aime 0

en réalité même sylvie, nous les femmes nous avons un stock d'ovaires, cette réserve s'épuise avec le temps et devient nulle à la ménopause, il se trouve donc qu'elle peut s'épuiser un peu tot et dans ce cas on parle donc d'insuffisance ovarienne précoce, le problème est que ça nous donne une qualité d'ovaires pas de bonne qualité, d'où donc la nécessite d'emprunter des ovaires chez autrui avec ce qu'on appelle le don d'ovocytes, c'est donc facile ainsi de pouvoir passer la fécondation et la nidation simplement, et partant accoucher et avoir un enfant

Portrait de jessica40
J'aime 0

Entre temps j'ai passe ma première échographie vendredi dernier et tous évolue bien. Maintenant je prend diphéneline 1comp/jour. Ensuite ça sera la deuxième échographie. Je suis bien les conseils du médecin en Ukraine qui me consulte régulièrement par correspondance. Mais avec se qui vient d'arriver à Louloute j'ai un peu peur pour la suite. Je ne sais pas se qui m'attend devant. Mais ne tirons pas vite de conclusion, je prie beaucoup pour elle. Et toi fleur, où en es tu?

Portrait de lucie56
J'aime 0

Alors là c'est super intéressant, j'avoue que moi également j'avais jamais entendu parlé de fiv avec don de sperme. Peut être parce que les hommes ont moins de maladies infertiles que nous. Alors ça m'emmène à poser une question. S'il arrive que l'homme et la femme sont tous deux infertiles, quel solution de pma s'offre à eux pour pouvoir avoir un enfant ? Je sais que se sont des cas assez rares qu'un couple se retrouve confronté à ce genre de situation. Mais sait-on jamais, au cas où ça arriverait il faut bien une solution à part l'adoption.

Portrait de angesam88
J'aime 0

Bonjour,

Tout comme toi je souffre d'insuffisance ovarienne précoce et notre parcours en PMA en France n'a rien donné ; cinq traitements pour FIV ICSI avec quatre ponctions et trois transfert mais jamais de résultat positif. Nous avons donc décidé de nous orienter vers le don d'ovocyte ce qui a fait l'objet de beaucoup de discussions dans notre couple ; il est très important que chacun parle de ses inquiétudes, doutes... Nous avons ensuite été à la réunion organisée par l'association au mois de Mai et nous sommes décidés pour la clinique biotexcom car nous avons eu un très bon avec eux lors de nos échanges par mail. Nous sommes partis en Août et avons été vraiment satisfaits de la prise en charge tant sur le plan médical que sur le plan humain ; rien à voir avec ce que nous avions connu en France. Le résultat de la première prise de sang était positif mais il s'est malheureusement avéré que la grossesse était non évolutive. Nous y retournons donc début Novembre pour retenter notre chance. Si tu as d'autres questions, n'hésite pas.

Portrait de louloute75
J'aime 0

Angessam toi aussi tu souffres d'une insuffisance ovarienne précoce, dis moi tu as quel êge si ce n'est pas indiscret stp, comme je le disais ce hénomène devient de en croissant, je peux t'inscrire dans le groupe whatsapp des femmes ayant déjà connu une PMA, tu parlais aussi d'assister à une réunion avec ton mari, de quelle réunion parles tu stp, bien dommage que la 1ère tentative ne sois pas concluante, tinquiètes ça va aller, moi même c'est à la 2e tentative que ça a été concluant, bon courage miss et rdv en novembre

Portrait de angesam88
J'aime 0

Pour répondre à tes questions, ben j’ai 29 ans. Et à propos de réunion, il s’agit d’une réunion organisée par l’association les cigognes de l’espoir au cours de laquelle on nous a présenté les cliniques qui proposent le don d’ovocytes en Ukraine. Et c’est par le biais de cette association que j’ai pu collecter avec mon mari quelques infos sur biotexcom. Et bien je l’espère de tt mon cœur merci bien louloute.

Portrait de lucie56
J'aime 0

Bonjour à vous, moi j'ai une idée bien différente à ce sujet. Je compte commencer une procédure de do dès Janvier. Si je réussi à avoir mon bébé je ne vois pas la nécessité de le dire à mon enfant. Cet enfant aura les gènes de mon mari et il sortira de mes entrailles. Avec tous ces paramètres je ne vois pas pourquoi je prendrai le risque de le dire à l'enfant. J'en ai parlé avec mon mari et lui pense comme moi. Pour moi il n'y'a aucune différence avec un enfant ordinaire. L'adoption est bien différentes car l'enfant a d'autres parents biologique et le souvent on le récupère au moins après le sevrage. Dans ce cas on peut le dire à l'enfant.

Portrait de jessica40
J'aime 0

J'ai é la clinique donc je vous parlais et c'est de bonne augure. J'ai prix rendez-vous avec eux en Belgique car ils ont apparemment un bureau là-bas. Il agit de la même clinique où Sylvie est suivie si je ne me trompe pas. Je pense qu'elle aura l'occasion de nous le confirmer. Ils travaillent bel et bien avec des gamètes fraîches, c'est l'une des choses qui me rassure. Je n'ai pas trop confiance à ceux vitrifiées. Je suis très enthousiaste car j'ai beaucoup entendu Parler de leur prouesses. Bonne journée à toutes.

Portrait de vanesset
J'aime 0

coucouuu angesam comment tu vas, le constat que je fais depuis que je suis sur ce site est que, ce sujet d'insuffisance ovarienne précoce est devenu un réel problème de santé publique, beaucoup de personnes en souffrent, mais peu de gens osent en parler publiquement, c'est un peu une sorte de maladie honteuse et pourtant ça ne devrait pas l'être, stp quel âge as tu aujourd'hui, on croise vraiment les doigts pour que ta tentative de novembre soit concluante, je n'en doute pas vu la compétence qui est reconnue pas tous ici sur la clinique Biotex, beaucoup de courage louloute chérie

Pages

Participez au sujet "insuffisance ovarienne prématurée/ fiv do"