Portrait de tania18

Salut mesdames. S'il vous plaît, quelqu'un pourrait me donner des informations concernant la maternité de substitution à l'étranger? Quelle clinique avez-vous utilisée? Comment avez-vous géré la partie juridique pendant et après le processus? Actuellement, mon mari et moi ns sommes prêts à faire face à notre problème d'infertilité! Il y a presque 3 mois, nous avons visité la clinique biotexcom ukrainienne. Et nous avons fait la consultation là-bas.

Portrait de tania18
J'aime 0

Mais ni moi ni mon mari n'a pas aimé cet endroit. Je veux dire que les experts sont assez bons et le prix autour de 30 000 euros est assez bon. Mais nous ne sommes pas prêts à perdre notre temps dans les longues files d’attente de biotex . Je comprends bien que la maternité de substitution est un processus épuisant. Mais nous voulons au moins ménager nos nerfs. Merci à tout le monde

Portrait de vanesset
J'aime 0

Coucou tania contente de te retrouver, là je suis libre pour te répondre tu sais, en fin d’après midi je te disais que je retournais au boulot vu que ma pause est juste d’une heure, simplement de quoi manger un sandwich et rendre un soda quoi, pour revenir à tes questions d’ordre juridiques pour ce qui est ton projet de gestation pour autrui que tu veux finaliser à l’étranger, je te dirai que bien qu’il soit complexe, il est en temps cool dès lors que tu le fait dans une structure professionnelle qui en a l’habitude quoi

Portrait de ericka24
J'aime 0

Comment allez vous par ici, et toi Tania, j’ai une petit préoccupation que ma sœur m’a osé au sujet d’une collègue à elle qui est dans un projet de gestation pour autrui à l’étranger et notamment en ukraine si je ne me trompe, distes moi svp, dans le cadre d’une GPA en ukraine, je sais kil faut compter environ deux mois pour obtenir un passeport si les parents restent dans le pays, mais s’ils désirent rentrer en France avec leur enfant avec un laissez-passer, quelles sont les démarches et le délai pour obtenir ce passeport en résidant en France?

Portrait de louloute75
J'aime 0

Bonjour tania, coucou ericka, ta question est très pertinente tu sais, mais à ma connaissance, les délais pour obtenir le passeport sont en principe un peu courts (de 2 semaines à 1 mois), mais il est vrai qu’entre la théorie et la pratique il peut y avoir quelques variations et il est prudent de prévoir large, tu sais que dans ce genre de processus il peut y avoir quelques imprévus qui rallongent les délais de qlq jours

Portrait de louloute75
J'aime 0

En réalité le laissez-passer est plutôt une solution de remplacement, lorsqu’il y a refus de délivrer le passeport, bref ma petite idée sur ces questions là au vue de mon expérience avec la fivdo à kiev est qe selon la jurisprudence actuellement appliquée par les postes diplomatiques et consulaires français, cela ne devrait se produire.

Portrait de louloute75
J'aime 0

Néanmoins, pour répondre à ta question, selon l’expérience d’autres parents d’intention dans ta situation, le laissez passer a été délivré par l’ambassade de France en Ukraine au bout d’un mois, sur présentation du billet de retour, et ces procédures sont très souvent prises à bras le corps par la clinique biotex, tu n’auras pratiquement rien à faire t’inquiètes

Portrait de vanesset
J'aime 0

Alors donc principalement pour ce qui est de la filiation des efts nés par gestation pour autrui à l’étranger comme tu veux le faire, il faut savoir qe lorsqu’un enfant naît par gestation pour autrui dans un pays où cette technique de pma est légale comme l’ukraine notamment, il faut la filiation juridique établie à l’étranger n’est pas forcément reconnue en France, meme si la relation biologiqe du bb avec ses parents d’intention est démontrée et qu’il n’a donc aucun rapport génétique avec la mère porteuse,

Portrait de ericka24
J'aime 0

merci beaucoup pour vos réponses très claires, mais si on n’a pas les moyens de patienter deux mois en Ukraine pour obtenir un passeport, quel est le délai si on fais la demande de passeport depuis la France. Est-ce simple, compliqué à obtenir, long?

Portrait de louloute75
J'aime 0

re-bonjour ericka, écoute je ne suis pas sûre d’avoir bien compris ta question initiale. Je vais donc reformuler pour etre sure que j’ai bien saisi quoi. Le laissez-passer sollicité pour votre enfant est un document qui va vous permettre de passer la frontière pour rentrer chez vous, à défaut de passeport, mais je crois avoir suivi que la clinique biotex par exple s’occupait aussi de faire délivrer les passeports au bébé, mais bon

Portrait de louloute75
J'aime 0

Pour donc revenir à ta question, alors soit vous obtenez le passeport, soit vous obtenez le laissez-passer, alors donc une fois en ici en france, vous n’avez besoin de passeport puisque vous êtes à la maison quoi, loooool, de toutes les façons voilà ce qui est prévu à ma connaissance, mais tu pe tjrs appeler la clinique biotex pour avoir ces précisions ou encore tu les lira lors de la signature de ton contrat

Portrait de louloute75
J'aime 0

Toujours est il que en règle général, lorsque vous vous présentez au consulat ou à l’ambassade de France pour un laissez-passer ou un passeport, vous devrez en principe fournir les pièces suivantes , vos propres documents d’identité (passeports), votre acte de mariage, et surtout le certificat de naissance ukrainien donné par biotex quoi

Portrait de louloute75
J'aime 0

Par ailleurs aussi n’oublie pas de leur apporter la déclaration de la mère porteuse où elle renonce à ses droits parentaux, car c’est absolument nécessaire pour savoir si vous avez tous les droits sur le gosse quoi, et aussi l’acte de naissance ukrainien avec en prime des photos du bébé

Portrait de louloute75
J'aime 0

Oui oui ça c’est les documents fondamentaux, mais maintenat aussi tout autre document que va vous indiquer votre avocat, l’agence et les services consulaires. Il faut parfois donner un justificatif de la fecondation in vitr, un test adn parfois mem selon le cas quoi, ou encore certains de ces documents devront êtr comm on dit à kiev apostillés et traduits

Portrait de vanesset
J'aime 0

C’est vrai que avec l’ukraine c’est devenu bien simple, mais sinon en général une procédure d’adoption plénière est nécessaire pour que les deux membres du couple soient considérés comme les parents légo, et c’est tut aussi pareil pour les bb nés de la gpa à kiev aussi, l’avantge principal étant qe la clinique biotex qui fait figure de prou aujourd’hui à ce sujet en europe prend sur elle toute la procédure à kiev et la suite est donc facile pour toi une fois retournée ici

Portrait de louloute75
J'aime 0

Bien entendu ma chérie, il est impossible de commencer les démarches avant la naissance de l’enfant, mais ça je te parle des choses d’il y a 2 à 3 ans que je les connait quoi, peut etre que les choses ont changé entre temps qui sait, voilà pourquoi il est tjrs intéressant de er la clinique ou l’hopital où tu feras ta gpa

Portrait de louloute75
J'aime 0

En tout cas pour résumer, qu’il s’agisse du passeport ou du laissez-passer, il va être difficile de rester moins de 2 à 3 semaines sur place à kiev, je ne sais pas si tu peux trouver un terrain d’entente avec la clinique de kiev, vu qu’en général je crois que tu es censée libérer l’hébergement que t’aura donné la clinique au plu tard une semaine après l’accouchement quoi

Portrait de vanesset
J'aime 0

En tout cas comme disait loulou ce matin, la situation administrativ et légale de l’efant inquiète à juste titre les futurs parents et c’est bien normal hein, je te comprends très bien ma puce, il est donc normal de te demander com tu le fais là quelle sera sa nationalité ? Ou encore son acte de naissance pourra-t-il être transcrit dans les registres de l’état civil français ?, ah c’est des kestions légitimes ma puce

Portrait de faith2
J'aime 0

bjr louu, je me rejoins à toi dans ce que t'as dit. Si le bébé est néé grâce à la fiv do, pourquoi alors informer notre entourage? Je vois aussi que c'est un choix personnel de le dire ou non. Dans les deux cas, c'est un peu difficile d'annoncer au bébé qu'il est issu grâce à une fiv do. Et on ne sait pas laquelle des deux solutions la adéquate. Je me dis que je commencerai à leur en parler à bas à âge également. Peut-être un encadrement psychologique aide l'enfant à construire une identité propre et saine.

Portrait de ericka24
J'aime 0

Merci loulou mounia pour votre réponse très complète, mais c’est vrai que j’ai mal posé ma question vous avez raison, en fait, avec un enfant né par gpa, je m’imagine rencontrer des blocages lorsque nous serons en France pour toutes nos futures démarches administratives. Obtenir une carte d’identité ou un passeport pour notre enfant fait partie de ces démarches.

Portrait de ericka24
J'aime 0

J’essaye donc de savoir s’il y a un avantage a faire ce document en Ukraine mais qui va nécessiter selon notre clinique 8 semaines de présence à l’étranger. 8 semaines qui impliquent une sacré organisation en terme de boulot, je ne sais pas si vois ce que je veux dire quoi, sans parle de ce que cela va nous couter, tu vois que nous étions pris en charge totalement à la clinique jusq’à l’hotel et les repas, or tout ça deviendra payant s’il faut continuer le séjour quoi

Portrait de ericka24
J'aime 0

Ou alors autre option, prendre un simple laissez passer en 4 semaines et rentrer chez nous.
Dans ce dernier cas, si j’ai besoin d un passeport ou carte d identité pour notre enfant pour un futur voyage par exemple, vais-je rencontrer des blocages face à des services français peu habitués à ce type de demande ….

Portrait de vanesset
J'aime 0

Tu sais désormais, la reconnaissance de la filiation entre les parents d’intention et leur enfant né par gestaton pour autrui à l’étranger se déroule en 2 étapes successives  et il faut bien que tu le sache, il y a tt d’abord la transcription directe de la filiation paternelle, que tu vas effectuer dans le pays de naissance de l’eft et l’adoption plu tard ici de l’enfant du conjoint par l’autre parent d’intention, voilà quoi

Portrait de louloute75
J'aime 0

D’accord, cette fois j’ai mieux compris ta question ne t’inquiète pas, bah effectivement, vous avez raison de supposer des blocages pour vos futures démarches, en fait d’une façon générale, on en rencontre dans l’administration dès que l’on sort des difficultés et autres complications et la gpa fait partie de ces situations exceptionnell ma chérie, eh oui !

Portrait de ericka24
J'aime 0

D’où donc ma question initiale vois tu, dois-je sacrifier deux mois à l’étranger pour obtenir un document d’identité avec un consulat français en Ukraine et une clinique qui sont rodés à ce type de démarches? C’est vrai que je t’ai entendu lire que la clinique s’occupe des démarches, mais là c’est pour le laisser passer je crois, et si elle s’occupe aussi du passeport comme tu le dis, la poursuite du séjour n’est pas à leur frais je supose, ouuuuf qe c’est embarrassant mon dieu

Portrait de louloute75
J'aime 0

Ecoute ma puce, personnelemnt, je ne vois pas l’avantage de rester le de temps possible sur place, en tt cas ce n’est qe mon avis perso quoi, je comprends tout à fait les difficultés, à titre personnel, d’être présents à l’étranger pour un séjour aussi long, pour moi le important pour vous, c’est de passer légalement la frontière pour rentrer chez vous avec votre enfant, alors si les services consulaires vous proposent une alternative rapide que le passeport, n’hésitez pas à la saisir du moment que la solution est légale je pense

Pages

Participez au sujet "GPA en Ukraine"