Pseudarthrose

Grec : pseudês : faux, et arthron : articulation

Définition 

La pseudarthrose (en anglais pseudarthrosis) est une fausse articulation survenant après une fracture et faisant suite à l'absence de consolidation de deux fragments osseux. On voit alors apparaître à ce niveau des mouvements anormaux dont l’amplitude est ou moins importante.

Généralités 

Une fracture doit normalement se consolider : il lui faut pour cela au minimum 2 mois d’immobilisation, au terme desquels un cal osseux se forme, quand il ne peut pas se former : on parle alors de pseudarthrose atrophique.

Parfois il se forme mal : il s’agit alors d’une pseudarthrose hypertrophique, et l’on voit apparaître une pseudo-articulation (fausse articulation) entre les deux fragments d’os correspondant à la fracture. 

Ces fragments sont ou moins mobiles l’un par rapport à l’autre : il s’agit d’une pseudarthrose lâche si les fragments sont très mobiles et d’une pseudarthrose serrée si les fragments sont moins mobiles.

 

Classification 

Il existe différents types de pseudarthrose : 

  • La pseudarthrose septique dite également infectée qui correspond à une pseudarthrose compliquée d’une ostéite, c’est-à-dire d’une infection de l’os. Elle fait généralement suite à une infection due à la pénétration de microbes en quantités importantes à l’intérieur d’une fracture ouverte, c’est-à-dire qu’il existait une plaie cutanée montrant le foyer de fracture. L’utilisation d’antibiotiques et le nettoyage par le chirurgien du foyer infectieux, mais également la pose d’un fixateur externe, c’est-à-dire d’un instrument immobilisant les deux fragments facturés donnent de bons résultats. Parfois, il est utile d’interposer entre les deux fragments osseux une greffe de tissu de même nature appelée greffon osseux mis dans un deuxième temps. 
  • La pseudarthrose aseptique ou non infectée fait suite à une intervention chirurgicale qui a nécessité d’ouvrir largement le foyer de fracture entraînant par là même un décollement du périoste (membrane recouvrant l’os et permettant sa nutrition). L’irrigation du tissu osseux ne s’est pas faite convenablement et n’a pas donné lieu à la formation d’un cal osseux. Il faut alors envisager une nouvelle intervention chirurgicale qui a pour but de stabiliser le foyer de pseudarthrose en utilisant un dispositif mécanique utilisant des plaques, des clous, des fixateurs externes. Ici aussi le chirurgien aura recours à des greffons osseux.

Aucun commentaire pour "Pseudarthrose"

Commentez l'article "Pseudarthrose"