Pore : Symptômes

Physiologie 

A travers ces minuscules orifices, situés à la surface de la peau, s'écoulent non seulement la sueur, mais également les sécrétions provenant des glandes sébacées, qui sécrètent le sébum.

La sueur est sécrétée par les glandes sudoripares qui sont des glandes mérocrines. Elle est constituée par du sang, ayant la propriété d’être moins concentré ( précisément ayant une pression oncotique moins importante), et qui a traversé les cellules des glandes sudoripares, pour ensuite être libéré à l'extérieur de l'organisme. L'élimination de la sueur constitue la transpiration.

Physiopathologie 

Les affections inhérentes aux pores sont (liste non exhaustive) :

  • La miliaire sudorale qui correspond à une dermatose (maladie de peau), due à l'obstruction du pore d'où sort de la sueur.
  • Les poromes eccrines correspondent à des tumeurs extrêmement rares, qui se développent au niveau du pore situé à l'intérieur de l'épiderme, c'est-à-dire la partie épidermique du pore sudoripare.

Aucun commentaire pour "Pore"

Commentez l'article "Pore"