Pédiculose

Latin : mor : qui mord,pedis : pou

Définition 

La pédiculose (en anglais pediculosis) est l'infestation de l'organisme par des poux, des petits insectes se nourrissant de sang humain. Ce sont des ectoparasites, c'est-à-dire des parasites vivant à la surface de la peau, et hématophages (qui se nourrissent de sang par piqûres).

 

Généralités 

Le terme ectoparasite désigne un parasite vivant à la surface de la peau. Le terme hématophage (en anglais bloodsucking) désigne ce qui se nourrit de sang par piqûre. Le morpion est le terme populaire pour désigner le pou du pubis.

Le pou présente les caractéristiques suivantes :

  • Couleur noire.
  • Taille d'environ 3 mm de long.
  • Il s'implante où il existe une pilosité abondante (pubis, creux axillaire = sous les bras).

Les oeufs sont appelés les lentes, ils sont de forme ovale et de coloration blanche tirant sur le gris. Leur dimension est d'environ ½ mm, et adhèrent aux cheveux et aux poils. La transmission des poux se fait généralement d'une personne à une autre, grâce à un direct, ainsi que par l'échange de vêtements.

Classification 

On distingue divers types de pédiculose :

  • La pédiculose corporelle secondaire à Pédiculus corporis (pou de corps). Cette variété de poux, se rencontre spécifiquement là où existe un frottement avec les vêtements (poignets, aisselles, ceintures, pieds). Pédiculus corporis transmet deux maladies :
    • Le typhus exanthématique (en anglais exanthematic typhus).
    • La fièvre récurrente cosmopolite (en anglais recurrent fever cosmopolitan).
  • La pédiculose du cuir chevelu appelée aussi pou de tête, est due à Pédiculus capitis, elle est très fréquente chez les enfants scolarisés, et survient par petites épidémies en automne et en hiver. Sa fréquence est importante dans certaines conditions comme la promiscuité, ainsi qu'un milieu socio culturel, ainsi qu'une hygiène défavorable.
  • La pédiculose inguinale appelée phtiriase, ou pou du pubis (morpion) est due à Phtirius inguinalis, elle est fréquente chez les sujets jeunes qui se contaminent généralement au cours des rapports sexuels. Sa localisation se fait tout d'abord aux poils du pubis, puis s'étend progressivement aux poils des aisselles, et quelquefois à ceux de la barbe. L'absence de traitement favorise cet envahissement. Elle est comme les précédentes favorisée par un manque d'hygiène.

Aucun commentaire pour "Pédiculose"

Commentez l'article "Pédiculose"