Exfoliation (généralités) : Symptômes

Physiopathologie 

On distingue ieurs variétés d'exfoliations (liste non exhaustive) :

  • L'exfoliation en aires de Unna.
  • La glossite exfoliatrice marginée.
  • L'auride apparaissant au cours du traitement par les sels d'or (la chrysothérapie).
  • L'exfoliation des lamelles du nouveau-né (desquamation collodionnée,), appelée également bébé collodion, correspond à une sorte de desquamation (chute de minuscules écailles de peau), et s'observe très rarement chez le nouveau-né, elle se caractérise par l'importance de la surface et la taille minuscule des squames qui rappellent celle des lamelles de collodion sec. Les squames finissent par tomber au bout de quelques jours, et font entrer cette dermatose dans le cadre des états ichtyosiformes congénitaux. Il s'agit d'une maladie de peau, se caractérisant par une sécheresse importante, et la présence de squames (écailles de peau) très fines dont les bords sont libres, ressemblant à des écailles de poisson, ce qui donne à la peau un aspect rêche. Cette maladie se transmet suivant le mode dominant (il suffit qu'un des parents présente l'anomalie génétique pour que l'enfant ait la maladie), ou suivant le mode récessif (il est nécessaire que les deux parents portent l'anomalie génétique pour que l'enfant ait la maladie).
  • Les ichtyoses sont le résultat d'un épaississement de la couche cornée de l'épiderme. Elles sont secondaires à l'élimination insuffisante de la couche cornée (ichtyoses par rétention cornée), ou à une accélération de la formation de l'épiderme (couche superficielle de la peau) et de la couche cornée (couche superficielle de l'épiderme) : on parle alors d'ichtyose proliférative.
  • Dans le traitement contre l'acné, le peeling est utilisé de façon à obtenir une exfoliation.

Aucun commentaire pour "Exfoliation (généralités)"

Commentez l'article "Exfoliation (généralités)"