Endométriose : Symptômes

Symptômes 

Les symptômes sont au cours du cycle menstruel :

  • L'accroissement de la quantité de sang.
  • Des cycles avec des règles longues, de 8 jours.
  • Des règles précoces (avant 11 ans).
  • Des dysménorrhées (menstruations douloureuses), la douleur survenant généralement au deuxième jour des règles, puis allant en s'aggravant progressivement.
  • Des douleurs plutôt localisées sur le côté du bassin.
  • Une sensation désagréable et profonde.
  • Des difficultés à l'émission des selles (parfois), qui devient à son tour douloureuse.

D'autres symptômes peuvent survenir pendant la phase située autour de l'ovulation (parfois sans aucun rapport avec le cycle menstruel). Il s'agit de :

  • Douleurs déclenchées par un changement de position (s'asseoir).
  • Douleurs des membres inférieurs ou de la vessie.
  • Douleurs profondes pendant les rapports sexuels (dyspareunies), avec une tendance à irradier vers l'arrière du bassin.
  • Douleurs dans le cerveau ou les poumons, d'origine endométriosique (dues à la migration de fragments de muqueuse utérine).
  • Problèmes urinaires.

L'apparition des douleurs, leur répétition et leur caractère progressif peuvent mettre sur la voie du diagnostic d'endométriose.

Physiopathologie 

Le mécanisme de cette maladie est mal connu. Il est possible que des fragments de la muqueuse utérine ne soit pas éliminés pendant les règles. Ces fragments remonteraient le long des trompes de Fallope, pour aller se fixer sur d'autres organes de la cavité pelvienne :

Cette fixation se fait sous la forme de kystes, qui sont le souvent situés sur le muscle de l'utérus lui-même : la maladie porte dans ce cas le nom d'adénomyose ou endométriose interne.
On retrouve parfois, des fragments de muqueuse utérine sur des cicatrices de la peau et de la vessie. L'endomètre subit des fluctuations hormonales durant le cycle menstruel. De la même façon, ces fragments qui ont migré vers une autre partie de l'organisme, vont aussi réagir aux hormones. L'endomètre est sensible aux œstrogènes et à la progestérone dont la chute de la concentration dans le sang, entraîne un saignement se traduisant par les règles. Il en est de même pour les fragments migrateurs, qui vont se mettent à saigner au moment des règles, comme l'utérus.

3 commentaires pour "Endométriose"

Portrait de Nenuphar-
J'aime 0

LES TAMPAX, ARME CHIMIQUE MORTELLE

Les Tampax (et généralement tous les tampons périodiques) représentent un marché colossal. Or, qui sait que ces cartouches si absorbantes et si pratiques sont imbibées ... de DIOXINES - cette substance hautement cancérogène ?.../...

Une des maladies les directement liés à l’effet de perturbation endocrinienne de la dioxine libérée par les tampons est L’ENDOMETRIOSE.../...

En du cancer et de l’endométriose, Les perturbations des enzymes et des hormones causées par l’exposition à la dioxine ont été associées à : des anomalies congénitales, l’incapacité à porter une grossesse à terme, la diminution de la fertilité, l’installation du diabète, l’altération du système immunitaire, des problèmes pulmonaires, des maladies de la peau.

Lire l'article :

Et que dites vous haut ?
« Brenda Eskenazi, une américaine de l'université de Berkeley, en Californie, a lancé une enquête épidémiologique pour observer les cas d'endométriose chez les Italiennes vivant à proximité de l'usine de Seveso qui explosa en 1976. Selon cette étude, LA DIOXINE serait cause d'endométriose. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

J’ai été atteinte d’ENDOMETRIOSE à un stade très sévère de la maladie pendant de longues années. Maladie très douloureuse, très pénible, exténuante, invalidante… qui gâche votre corps, votre esprit, votre vie ! D’autant que les médecins ne m’ont pas écouté dès le départ. D’autant qu’ils n’avaient ensuite aucune réponse, aucune justification à cette maladie, ni aucun moyen de soulager les symptômes, ni les moyens de la soigner. A l’heure actuelle, on ne soigne toujours pas cette maladie ! Et pour cause ! A part des traitements de piqûres hormonales et leurs effets secondaires, très coûteuses, aliénantes, et de toute façon ce n’est pas un soin envisageable sur le long terme, ou l’opération définitive ( ablation de l’utérus et suivant les cas «castration» des ovaires ), c’est vivifiant de vous entendre donner cette seule solution quand vous êtes jeune et même moins jeune !

J’ai toujours su en mon for intérieur que cette maladie était
LE FRUIT D’UNE SALOPERIE !
Que j’étais victime d’UN EMPOISONNEMENT !

Vu que j’étais reléguée seule à ma douleur comme à l’enquête de sa source, j’avais envisagé 4 sources potentielles : les conséquences de Tchernobyl, la pilule, les tampons, l’eau ( plomberie, pollution…).
Quand les premiers symptômes sont apparus, mon corps rejetait avec violence les tampons de cette marque ! Il y avait une crispation très forte et douloureuse, insupportable, du vagin, qui a mis fin définitivement à l’emploi de ces tampons.

J’ai entendu les statistiques qui montent en flèche de l’endométriose.
« L'endométriose est l'une des maladies gynécologiques les moins diagnostiquées. Agissant sur la muqueuse utérine, elle touche environ 5 % des femmes en âge d'avoir un enfant. »

C’est du GENOCIDE ! UN CRIME DE SANTE PUBLIQUE !

Existe-t-il un collectif, une association, qui a porté ou envisage de porter plainte ?

Portrait de Association Espoire
J'aime 0

Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter notre site internet spécialisé dans la recherche et l'innovation médicale et chirurgicale de l'endométriose plevienne profonde. Association Espoire:

Portrait de olga80
J'aime 0

Salut à toutes. J'ai 26 ans et ça fait trois ans que j’essaie de tomber enceinte. Mais, il y a un an, on m’a diagnostiquée une endométriose. Les médecins m’ont donné un traitement de contraceptifs pendant 9 mois. Après ça, ils m’ont donné un traitement de progestérone et d'acide folique, mais jusqu'à présent je n’ai pas pu avoir d’enfant. Mon médecin m'a recommandé une fécondation in vitro avec don. Mais j’aimerais savoir s’il y a une autre méthode que nous pourrions choisir. Les docteurs ont fait de nombreux tests de sperme à mon mari et ils sont tous bons. Ils m’ont fait ieurs examens après le diagnostic de l'endométriose et ils indiquent que tout va bien. Mais à part cela, je n'ai qu'un seul ovaire. Merci.

Commentez l'article "Endométriose"