Endométriose : Cause

Cause 

Les causes de l'endométriose, sont :

Les antécédents familiaux sont un facteur de risque d'endométriose (une femme a de risque de souffrir d'endométriose, si d'autres femmes de la même famille ont eu, une endométriose).

Cette pathologie semble être la conséquence d'un traumatisme du col de l'utérus, après :

Les douleurs peuvent s'expliquer par le fait que dans la cavité abdominale, les organes sont en les uns avec les autres. Il existe une fine membrane, qui les sépare, mais sur laquelle peuvent venir se greffer des fragments d'endométriose. Au cours de l'évolution de la maladie, les boutons hémorragiques, finissent parfois par cicatriser, et entraîner des adhérences à la manière d'une cicatrisation, telle qu'on peut la voir sur une plaie de la peau. Suivant les organes touchés par ces adhérences, la localisation de la douleur est variable.

C'est ainsi que pendant les règles, le péritoine atteint d'endométriose va se mettre à saigner. L'inflammation qui accompagne ce saignement, et la fibrose consécutive à la cicatrisation des plaies intérieures, par la tension qu'elle exerce sur le péritoine, vont entraîner des douleurs. D'autre part, le péritoine peut aussi être irrité par une partie des produits de la menstruation (sang, caillots, fragments d'endomètre devant s'éliminer pendant les règles), qui passent par le pavillon de la trompe de Fallope vers l'abdomen, et accentuent la douleur.

Au niveau des ovaires, l'endométriose entraîne des douleurs expliquées par la compression, et éventuellement, par l'éclatement de ces kystes hémorragiques, conduisant à un saignement. C'est l'association des adhérences dues à la cicatrisation, des pressions, des tensions, du saignement, de l'inflammation et de la fibrose qui entraîne les douleurs dans l'endométriose. C'est essentiellement ce qu'on appelle l'endométriose interne, c'est-à-dire l'adénomyose, qui provoque ces saignements. Il ne faut cependant pas considérer systématiquement les saignements avant les règles, comme un signal évocateur de l'endométriose.

La grossesse des femmes atteintes d'endométriose, ne pose aucun problème. Bien au contraire, des études ont montré que la grossesse aurait tendance à freiner les lésions endométriosiques. Toutefois, une jeune femme de moins de 25 ans atteinte d'endométriose des ovaires, devra nécessairement se faire suivre régulièrement dans un service de gynécologie, étant donné la gravité de l'endométriose ovarienne.

Prévention 

  • Le port d'un stérilet est un facteur aggravant.
  • Une étude récente démontre que l'exercice physique intense, réduirait de façon significative le taux d'œstrogènes dans le sang, et donc le risque d'endométriose.

3 commentaires pour "Endométriose"

Portrait de Nenuphar-
J'aime 0

LES TAMPAX, ARME CHIMIQUE MORTELLE

Les Tampax (et généralement tous les tampons périodiques) représentent un marché colossal. Or, qui sait que ces cartouches si absorbantes et si pratiques sont imbibées ... de DIOXINES - cette substance hautement cancérogène ?.../...

Une des maladies les directement liés à l’effet de perturbation endocrinienne de la dioxine libérée par les tampons est L’ENDOMETRIOSE.../...

En du cancer et de l’endométriose, Les perturbations des enzymes et des hormones causées par l’exposition à la dioxine ont été associées à : des anomalies congénitales, l’incapacité à porter une grossesse à terme, la diminution de la fertilité, l’installation du diabète, l’altération du système immunitaire, des problèmes pulmonaires, des maladies de la peau.

Lire l'article :

Et que dites vous haut ?
« Brenda Eskenazi, une américaine de l'université de Berkeley, en Californie, a lancé une enquête épidémiologique pour observer les cas d'endométriose chez les Italiennes vivant à proximité de l'usine de Seveso qui explosa en 1976. Selon cette étude, LA DIOXINE serait cause d'endométriose. »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

J’ai été atteinte d’ENDOMETRIOSE à un stade très sévère de la maladie pendant de longues années. Maladie très douloureuse, très pénible, exténuante, invalidante… qui gâche votre corps, votre esprit, votre vie ! D’autant que les médecins ne m’ont pas écouté dès le départ. D’autant qu’ils n’avaient ensuite aucune réponse, aucune justification à cette maladie, ni aucun moyen de soulager les symptômes, ni les moyens de la soigner. A l’heure actuelle, on ne soigne toujours pas cette maladie ! Et pour cause ! A part des traitements de piqûres hormonales et leurs effets secondaires, très coûteuses, aliénantes, et de toute façon ce n’est pas un soin envisageable sur le long terme, ou l’opération définitive ( ablation de l’utérus et suivant les cas «castration» des ovaires ), c’est vivifiant de vous entendre donner cette seule solution quand vous êtes jeune et même moins jeune !

J’ai toujours su en mon for intérieur que cette maladie était
LE FRUIT D’UNE SALOPERIE !
Que j’étais victime d’UN EMPOISONNEMENT !

Vu que j’étais reléguée seule à ma douleur comme à l’enquête de sa source, j’avais envisagé 4 sources potentielles : les conséquences de Tchernobyl, la pilule, les tampons, l’eau ( plomberie, pollution…).
Quand les premiers symptômes sont apparus, mon corps rejetait avec violence les tampons de cette marque ! Il y avait une crispation très forte et douloureuse, insupportable, du vagin, qui a mis fin définitivement à l’emploi de ces tampons.

J’ai entendu les statistiques qui montent en flèche de l’endométriose.
« L'endométriose est l'une des maladies gynécologiques les moins diagnostiquées. Agissant sur la muqueuse utérine, elle touche environ 5 % des femmes en âge d'avoir un enfant. »

C’est du GENOCIDE ! UN CRIME DE SANTE PUBLIQUE !

Existe-t-il un collectif, une association, qui a porté ou envisage de porter plainte ?

Portrait de Association Espoire
J'aime 0

Si vous le souhaitez, vous pouvez consulter notre site internet spécialisé dans la recherche et l'innovation médicale et chirurgicale de l'endométriose plevienne profonde. Association Espoire:

Portrait de olga80
J'aime 0

Salut à toutes. J'ai 26 ans et ça fait trois ans que j’essaie de tomber enceinte. Mais, il y a un an, on m’a diagnostiquée une endométriose. Les médecins m’ont donné un traitement de contraceptifs pendant 9 mois. Après ça, ils m’ont donné un traitement de progestérone et d'acide folique, mais jusqu'à présent je n’ai pas pu avoir d’enfant. Mon médecin m'a recommandé une fécondation in vitro avec don. Mais j’aimerais savoir s’il y a une autre méthode que nous pourrions choisir. Les docteurs ont fait de nombreux tests de sperme à mon mari et ils sont tous bons. Ils m’ont fait ieurs examens après le diagnostic de l'endométriose et ils indiquent que tout va bien. Mais à part cela, je n'ai qu'un seul ovaire. Merci.

Commentez l'article "Endométriose"