Cicatrisation : Évolution

Complications de la maladie 

La complication immédiate de la cicatrisation est avant tout l'infection qui empêche l'amorce du processus de cicatrisation de se mettre en place.

Le deuxième type de complications, tardif est l'apparition d'une cicatrice chéloïdienne qui est une cicatrice pathologique se caractérisant par un bourrelet de consistance fibreuse. Ceci survient particulièrement chez les sujets noirs et asiatiques, et surtout après une brûlure. Pour prévenir ce genre de complications, il est parfois nécessaire de mettre en place un système de compression (comme des vêtements compressifs entre autres), qui permet de réduire au maximum l'expansion de la plaie qui a tendance à se faire de façon excessive.

Le troisième type de complications se caractérise par les rétractions cutanées, et la perte d'élasticité de la peau. Cette complication nécessite un travail de rééducation, pour redonner à la cicatrice une certaine souplesse, par manipulation locale de la peau, ou par massage-pétrissage. Si ce travail de récupération n'est pas effectué correctement, on peut assister à une atteinte des articulations.

1 commentaire pour "Cicatrisation"

Portrait de nekobakasan
J'aime 0

Citation
"Facteurs retard dans la cicatrisation
Infection
Présence de corps étranger dans les plaies
Carence en vitamine C
Carence en zinc
Apport important d'hormones adréno-corticostéroïdes (cortisone)"

Donc si je comprend bien, même si l'on a une infection, il y a une cicatrisation, même lente ? Est-ce mauvais de cicatriser alors que l'on a une infection ?

Commentez l'article "Cicatrisation"