Autogreffe

Définition 

Variété de greffe caractérisée par l’utilisation d’un greffon (partie de tissu ou d’organe) emprunté au sujet lui-même.

Généralités 

L’autogreffe est le contraire de l’allogreffe, qui se fait entre deux individus d’une même espèce mais génétiquement différents.

L’hétérogreffe, quant à elle, s’effectue entre deux individus d’espèces différentes (reins de porc chez un homme).

L’avantage principal de l’autogreffe est l’absence de phénomène de rejet.

Classification 

Il existe différentes variétés d’autogreffe :

  • L’autogreffe de moelle osseuse : est pratiquée chez les individus atteints par une maladie sanguine ou immunitaire grave, telle qu’une leucémie, un déficit immunitaire (insuffisance de défense de l’organisme contre les agents extérieurs microbiens, etc...), une aplasie médullaire (diminution de la fabrication des éléments à l’origine des cellules sanguines).
  • Dans cette variété d’autogreffe, la moelle se prélève chez le malade pendant une phase de rémission (atténuation temporaire d’une maladie) de sa maladie. Dans un deuxième temps, après le prélèvement, la moelle est traitée de façon à éliminer les cellules malignes restantes. Elle est ensuite congelée par un procédé appelé cryoconservation. La technique de l’autogreffe de moelle osseuse consiste à injecter au patient malade la moelle osseuse saine lors d’une éventuelle poussée de sa maladie.
  • L’autogreffe osseuse se pratique généralement à partir d’un prélèvement que l’on fait dans l’os iliaque, et spécifiquement dans sa partie supérieure, appelée la crête iliaque. D’autres os peuvent également servir au don de tissu osseux : le cubitus (autre os de l’avant-bras) ou les côtes. Une fois le prélèvement effectué, on peut réaliser le comblement de l’os endommagé.
  • L’autogreffe de peau est une technique utilisée quand le patient présente une perte cutanée importante. Dans ce cas, il est nécessaire d’avoir recours à une greffe destinée à combler le déficit cutané. Ainsi, chez les grands brûlés, on effectue un prélèvement sur différentes parties du corps, essentiellement sur le bas-ventre, le cuir chevelu et les cuisses, en fonction de la superficie de la zone à restaurer.

Forum : discussions concernant "Autogreffe"

  • Bonjour, voilà j'ai prit il y a quelques temps des compléments de zinc en trop grandes quantités, j'avais tous les symptomes de l'excès vomissements réactions à la prise d'aliments riches en zinc etc, depuis ça va mieux car j'ai pris du cuivre mais je sais que j'en ai encore un peu trop et je n'ai pas envie de...

  • Bonjour!

    J'ai depuis de deux ans des tâches blanches sur les ongles,je suis fatiguée et depuis moins d'un an j'ai de l'acné à 23 ans !!!
    J'ai vu que çapourrait être une carrence en Silice ou en Zinc.
    Si vous pouvez me donner des réponses ça serait chouette !

    Merci d'avance.

  • Bonjour, je souhaite faire une cure de zinc et je voulais savoir combien de mois peut-on en prendre, maximum, en toute sécurité ? (Donc sans qu'il y est habituation, ect). Merci !

  • Bonsoir je suis nouvelle ici et j'aimerai des réponses aux questions que je me posennt merci pour vos réponses

    voila mon ami a fait ieurs spermogrammes qui sont tous revenus identiques c'est a dire qu'il a une azoospermie

    le gynecologue lui a prescrit une biochimie du sperme et les resultats nous...

  • Bonjour à tous !

    J'aimerais savoir si il est possible d'avoir un menu quotidien identique ?
    Ce que j'entends par là c'est ieurs repas ou un qui couvre mes besoins nutritionnels soit 3325 Kcal environ et qui couvre également tous mes besoins en minéraux, vitamines, acides aminés, etc.
    Voici...

Lancez une discussion sur le forum

Aucun commentaire pour "Autogreffe"

Commentez l'article "Autogreffe"