Comment bien choisir son appareil auditif pour éviter les prothèses qui sifflent ?

 

Lorsqu'on a du mal à entendre, le port d'un appareil auditif est la solution pour remédier à ce problème. Le degré de surdité étant variable d'une personne à une autre et ieurs modèles d'appareils étant disponibles sur le marché, le choix d'une prothèse ne doit pas se faire au hasard. Plusieurs critères doivent être pris en compte afin que la qualité de l'audition soit améliorée, mais aussi que le confort personnel du patient soit assuré, ce qui sera loin d'être le cas si l'appareil siffle. Éviter des prothèses qui sifflent passe par le bon . Il vous conseillera quant aux meilleures solutions et assurera un bon suivi pour vous éviter d'être confronté à pareille situation.

 

Les solutions de prothèse auditive qui ne sifflent pas

 

Ils sont nombreux les patients qui craignent de porter un appareil auditif qui siffle, tant pour leur confort auditif que par rapport au regard des autres. Le sifflement est en effet gênant pour d'une raison. Le retour des sons aigus impacte sur la qualité de l'audition, ils sont désagréables et énervants, et chez certains patients on note des maux de tête.

 

Pour être à l'abri de ce problème une prothèse avec la fonction anti-sifflement est le choix à faire. Les fabricants ayant bien compris que les priorités ne sont seulement l'amplification des sons et l'esthétique, aujourd'hui cette fonction est répandue dans les prothèses numériques. Elle garantit aux porteurs d'un tel appareil la tranquillité au quotidien.

 

Plusieurs modèles de ce type d'appareil auditif étant proposés sur le marché, l'audioprothésiste vous accompagne dans le choix de la solution la adaptée en tenant compte notamment du degré de surdité et du budget qu'il vous est possible d'y investir. Comme vous pouvez le lire sur , il existe des solutions peu coûteuses, mais qui n'en sont pas moins efficaces.

 

Un bon audioprothésiste pour remédier à un éventuel sifflement de la prothèse auditive

 

Les modèles de prothèse auditive qui possèdent la fonction anti-sifflement sont fabriqués afin d'éviter aux patients d'être confrontés à des retours de son. S'il est incontestable qu'ils apportent un confort auditif indéniable, il peut arriver que les sifflements qu'ils doivent empêcher se fassent entendre. Dans ces cas, avec ce type d'appareil sa qualité ne doit pas être remise en cause.

 

Comme c'est le cas avec une prothèse classique, la présence de cérumen dans un appareil même avec fonction anti-sifflement peut avoir un impact négatif sur la propagation du son, occasionnant alors les bruits aigus dérangeants. Il est en ce sens important d'éliminer le cérumen de manière régulière pour optimiser le confort auditif de sa prothèse.

 

Une autre raison pour laquelle malgré la fonction anti-sifflement un appareil auditif peut produire des sons gênants c'est la puissance du volume. Votre audioprothésiste interviendra alors pour effectuer les réglages qu'il faut afin que le volume soit suffisamment haut pour vous permettre de bien entendre, mais juste assez pour éviter que le sifflement ne soit perçu.

 

En conclusion, pour bien choisir sa prothèse auditive pour éviter les sifflements, faites confiance à votre audioprothésiste. Il interviendra par ailleurs en cas de problème avec votre appareil. Pour davantage de conseils sur le choix d'une aide auditive rendez-vous sur .

 

Aucun billet n'a encore été créé pour le moment.